Le Monde des Dinechin

19 mai 2013

Le grand retour !!

Ca y est, après presque 6.5 en expatriation, nous allons très bientôt poser définitivement nos valises en France. Aude et les enfants devraient rentrer fin juin tandis que je resterai à Pékin jusque vers fin juillet. Nous retournons à Versailles où nous avons gardé notre appartement et nous nous employons en ce moment à le réunir avec le studio mitoyen que nous avions acheté il y a 2 ans. Madeleine et Victoire (CE2 et CM à la rentrée) iront dans la petite école privée au pied de la maison, qui a l'air très très bien, tandis que Jean (GS) et Sophie (PS) iront à la maternelle du quartier. Tout le monde rentre avec plaisir en France, retrouver la famille, les amis, le cadre de vie, la bonne chaire et le bon vin ! Enfin, on appréhende quand même bien sûr.

Le compte à rebours du départ à commencer, prévoir les déménageurs, gérer les travaux, faire les dernières courses, les dernières visites... Nous sommes vraiment contents de rentrer mais nous éprouvons déjà une certaine émotion à quitter Pékin dans qqs semaines. Et puis c'est une page importante de notre vie qui va se tourner. 11 ans de mariage dans 1 semaine et à peine plus de 4 ans vécus en France.

Nous attendons avec plaisir de tous vous retrouver et de confirmer que l'amitié est sans frontières.

IMG_0495

IMG_0489

IMG_0422

IMG_0418

IMG_0416

P1120613

 

 

Posté par dinechinaude à 08:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 mai 2012

Un petit goût des Etats-Unis

Le weekend dernier nous sommes allés à la fête d'une école américaine où Aude exposait ses créations. Bien qu'ayant quitté les Etats-Unis bien jeune, Jean s'est vite rappelé de ses origines. Et c'était également un très bon moment pour nous de retrouver cette ambiance.

 

IMG_0287

Posté par dinechinaude à 16:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 mai 2012

Noel et Nouvel An au Viet Nam

Eh oui, très très très en retard pour nous parler de nos vacances de Nöel. Il y a bien eu l'excuse d'une connexion internet très problématique pendant qqs semaines, mais après... Enfin, aujourd'hui je suis ravi, ça va très vite. Notre VPN doit y être pour qq chose...

Donc, après être allé au Vietnam nord début octobre, nous sommes retournés au Viet Nam pour les fêtes de fin d'année, mais cette fois dans le sud. La première chose qui frappe est la différence entre Hanoi et Ho Chi Minh Ville (HCMV) ou Saigon. Hanoi n'a que très peu d'immeubles, une population encore relativement faible (2 millions), tout le contraire de HCMV qui affiche fièrement sa modernité, son dynamisme, sa richesse qui commence à arriver, et ses 10 millions d'habitants.

P1070230

P1070229

Malgré cela, HCMV, tout comme Hanoi, a gardé un côté français toujours touchant et plaisant lorsqu'on se trouve si loin de la France, ou en Chine où il ne reste plus rien.

P1070250

P1070255

Sans oublier que Saigon a été le dernier bastion des américains, perdu en 1975, puis rebaptisé HCMV en l'honneur de leur chef communiste bien connu (by the way, le Viet Nam est l'un des derniers 5 pays communistes du monde) :

 P1070248

P1070238

Puis direction le milieu du Vietnam, près de la côte, à Hué, ancienne capitale impériale du Vietnam de 1800 à 1954 (date du départ des français). Elle est connue pour sa cité interdite (un peu plus modeste que celle de Pékin), ainsi que ses tombeaux royaux. C'est très intéressant de voir que certains de ces tombeaux sont clairement un mélange de tradition vietnamienne avec une pointe de décoration et/ou de matériaux français. On se croit tout à fait au Vietnam lorsqu'on regarde les temples de l'extérieur, mais lorsqu'on y rentre (pour certains), on a vaguement l'impression de se trouver autre part, à mi-chemin entre l'orient et l'occident. Bon ça, c'est quand on peut voir quelque chose, comme nous avons tout visité sous des trombes d'eau...

 P1050905

 P1050942

P1050954

P1050961

P1050991

Dommage que la météo n'ait pas été de la partie, car nous avions un hôtel top :

P1050999 P1070002

Puis route vers Hoi An à 4h de voiture au sud, en longeant la côte. Très belle route, certainement encore plus belle quand il ne pleut pas. On peut soit passer par la "montagne des nuages", soit par un tunnel inauguré il y a quelques années et qui fait 18km de long. Nous n'avons pas hésité ! Hoi An est une ancienne villa coloniale, avec une fore influence chinoise (déjà ?...). Tout cela cohabite relativement bien ensemble :

P1070016

P1070038 P1070068

P1070039

Et puis enfin, route vers le sud, la chaleur, et le beau temps, tout d'abord dans le delta du mékong. C'est un lieu fascinant car remplis de canaux plus ou moins large, de vie, d'industrie. C'est une région extrêmement riche (pour le Vietnam) car en plus de toutes ces activités, ils ont deux récoltes de riz par an et plusieurs ports qui font du business directement avec Hong Kong : importation de produit high-tech et exportation de fruits et légumes. J'ai un peu eu l'impression de me retrouver dans ces jeux vidéo où il faut monter sa ville, ses champs, son grenier à blé, sa forge... Nous avons visité une briquetterie, avons dormi chez l'habitant, pris de petits bateaux, tutoyer les motos, toucher des fruits bizarres, des marchés flottants... bref, les enfants, tout comme nous, étions ravis. C'est vraiment un endroit ou les routes sont des rivières et où la vie s'est développé autour et par les rivières. C'est fascinant.

P1070077  P1070115

P1070088

P1070090

P1070104

P1070106

P1070112

P1070120 

P1070126

P1070149

P1070158

P1070161

P1070167

P1070179

P1070180 

P1070187

P1070199

P1070197 

Et enfin, pour nous remettre de toutes ces aventures et de ces émotions, nous avons passé 4 jours sur l'île de Phu Quoc, qui est en fait plus proche du Cambodge que du Vietnam et qui crée de petites tensions entre ces deux pays. Il n'y a strictement rien à y faire, mais les plages sont superbes, et les touristes encore rares. Et Jean y a fêté ses 3 ans, mais bon cela maintenant presque 6 mois...

P1070210

P1070212

P1070218

P1030376

P1030404 

P1030406

P1030407

P1030468

P1030415

P1030420 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par dinechinaude à 14:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 mars 2012

Du désert à la neige !

Le weekend dernier nous avons emmené mes beaux-parents à 90km de Pékin voir le tout début du désert de Gobi. Deux belles dunes très impressionnantes mais seulement deux belles dunes. Ce lieu a également servi à tourner quelques films, notamment grâce à leur superbe fort digne de l'épopoée de la guerre des américains contre les indiens. En théorie à 1h30 de Pékin, nous n'avons mis à peine plus de deux heures à l'aller, mais 5.5 heures au retour... Il y avait tellement de brouillard (pour une fois ce n'était pas que de la pollution) que l'autoroute é été fermé. Nous avons donc emprunté les routes secondaires, mais la Chine n'est pas la France. Comme cela n'avançait pas assez vite, tout le monde a utilisé des deux voies de circulation alors qu'il s'agissait d'une route à une vois dans chaque sens. Bien sûr les chinois qui devaient nous croiser ont eu la même idée, si bien que ça a fini par coincer : quand il faut passer de 2 voies dans chaque sens à une seule voie, sans bas-côtés, et avec des bus, ça ne marche pas. Heureusement le premier véhicule à remonter était un bus. Tous les passagers faisaient la police à pied et poussaient nos voitures du bon côté de la route pour pouvoir remonter. Après 2h sans bouger d'un centimètre, nous avons enfin pu avancer tout doucement pendant encore une heure avant de pouvoir enfin rouler normalement. Quel pays !

P1030822

P1030824

P1030796 P1030804

P1030807 P1030826

P1030814

P1030815

P1030819

P1030825

Après la promenade, la galère :

P1030830

2h après être arrivé à la maison, mini tempête de neige. On se dit que finalement dans notre galère, cela aurait pu être bien pire. Vous vous souvenez peut-être de cette info qui était même passée en France début Octobre 2010 : des voitures étaient restées bloquées trois jours sur une autoroute de Chine pas très loin de Pékin. C'est l'autoroute que nous avions pris !

En tout cas, un beau spectacle au réveil après le désert. Deuxième chute de neige de l'hiver, et toujours pas une goutte de pluie depuis Octobre... C'est sec sec sec !

Cela dit, c'est aussi l'occasion de vous montrer notre environnement et une partie de notre résidence !

P1030833 P1030839

P1030838 P1030849

P1030835

P1030843

 

 

 

 

Posté par dinechinaude à 08:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2012

Jean à l'école

Encore une fois nous sommes très en retard. Après Noel au Vietnam, le nouvel an chinois à Angkor, Aude revient tout juste de Phuket où elle a passé une semaine. Ses parents viennent d'arriver pour une vingtaine de jours. Nous les emmenons à Shanghai le weekend prochain.

En attendant plus de détails et des photos, ci-joint un lien qui vous permet de suivre en temps presque réel ce que fait Jean à l'école : http://www.lfip.net.cn/index.php?page=ps-b

Malheureusement les filles n'ont pas ce genre de choses.

Posté par dinechinaude à 08:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 janvier 2012

Pollution, je dis non !

Oui, la pollution à Pékin est un vrai problème. On ne peut rien y faire. Autant peut-on se protéger de cette ville gigantesque, autant on peut faire un break des chinois, mais la pollution est partout. Il vaut mieux en rire qu'en pleurer, mais quand cela génère des toux perpétuelles, des nez qui coulent, des gorges qui grattent, des pneumomies (surtout pour Jean), ce n'est quand même pas drôle tout les jours. On ne se fie bien sûr pas aux indicateurs chinois mais à ceux de l'ambassade US. Originellement, l'échelle allait de 0 à 300. Mais très vite, ils se sont rendus compte que ce n'était pas suffisant, et ils sont allés jusqu'à 600, le record. Hier, nous étions à 500, "very hazardous", mot très fort en anglais (genre pour les matières radioactives) et "for all the population". Nous espérions que les enfants ne sortiraient pas pendant la récréation, afin de protéger leurs fragiles poumons, mais peine perdue pour le lycée français. Alors que des écoles chinoises ont interdit la récréation...

L'article ci-joint mentionne que dans certains quartiers on ne voyait pas à 200m :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/01/10/97001-20120110FILWWW00301-pollution-pekin-150-vols-perturbes.php

Mais d'après la photo prise de mon bureau, à un moment où la pollution commençait à diminuer, je pense que dans certains endroits, au pic de la pollution, on ne voyait rien à 100m. Ce n'est que de la pollution, zéro brouillard.

IMG_0233_1_

Glauquissime quoi ! La rumeur locale veut qu'ils aient installlés des ventilateurs géants pour repousser la pollution, car le vent s'est levé comme par miracle dans l'après-midi et à chasser cette pollution. Cela paraît hautement improbable mais dans ce pays de fous, où ils sont capables de faire pleuvoir, on ne sait plus à quel saint se vouer...

Pour ceux que ça intéresse ou qui se soucient de notre santé, vous pouvez consulter le lien suivant, lien officiel et sûr pour les occidentaux :

http://iphone.bjair.info/

Vivement le nouvel an chinois au Cambodge, Angkor, le 22 janvier !

Posté par dinechinaude à 16:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 janvier 2012

Hong Kong - Nouvel An - Nouvelles

On essaye de se remettre à jour. J'étais bien parti pour mettre cet article en ligne fin novembre mais nous avons eu de gros problèmes de connexion internet. Pour la 1ère fois China Unicom est venu et n'a pu que légèrement améliorer la situation. Tout est redevenu normal (comme par enchantement ?) une semaine plus tard, juste avant les vacances. On a donc 3 voyages en retard à vous montrer : Hong Kong, Pingyao et le sud du Vietnam dont nous revenons tout juste.

Tout d'abord meilleurs voeux et bonne année 2012 ! Nous vous souhaitons des joies, des bonheurs, une bonne santé, des amitiés inébranlables !

P1030431

Nous espérons en plus de tout cela, une année 2012 avec moins de pollution à Pékin. Nous avons vraiment soufferts depuis fin août, surtout les enfants. Avant de partir au Vietnam, plus rien n'allait avec des rdvs chez le médecin pratiquement tous les 2 jours, surtout pour Sophie et Jean. Madeleine y a eu le droit aussi un peu, et seule Victoire est passée au travers. Puis, en 3 jours de Vietnam, plus personne ne toussait, ne se mouchait... Et nous avons bien sûr été frappé par l'odeur très forte de charbon dès notre atterrissage à Pékin. Ca promet ! Mais dans 20 jours, nouvel an chinois : on connaît, ça caille, il y a un boucan d'enfer avec les feux d'artifice, alors on file à Angkor avec des copains pour une petite semaine. On respirera à nouveau du bon air !

Avant cela quelques nouvelles de la famille. Victoire et Madeleine sont en CP et CE1 bilingue, et en vrai bilingue ce qui veut dire que la moitié des cours est dispensée en anglais, et qu'elles apprennent à lire et écrire en français et en anglais. Saupoudrez d'un peu de cours de chinois et le travail le soir devient important. Mais après un départ plus que laborieux on commence à prendre le pli et les enfants aussi. Elles ont fait de beaux progrès. Victoire a quand même besoin de bien intégrer les nouvelles notions pour la lecture, qui plus est pour l'anglais dont elle part d'assez loin même si elle a quand même qqs restes de Bethesda. Madeleine par contre eest la meilleure de sa classe en anglais, se débrouille très bien en math, mais a qqs souçis pour la lecture. Elle a soit totalement survolé son année de CP, soit elle peut avoir une petite dyslexie. Résultat : cours d'orthophonie en 2012.

Sophie parle encore très peu mais est complètement bilingue, non pas qu'elle sache dire la même chose en chinois et en fançais mais son vocabulaire s'étoffe des deux. Comme elle est la petite dernière, légèrement capricieuse, avec une ayi qui ne lui refuse pas grand chose, son mot préféré est "bu yao" (je ne veux pas). Elle nous le ressort à toutes les sauces, 10 fois par jour. De son côté, notre ayi qui ne parle pas un mot d'anglais commence à apprendre qqs mots de français. Elles forment un couple très rigolo à voir.

Jean est très content en petite section avec ses copains et surtout tout les vélos dans la cour de récréation. Il prend le bus avec ses grandes soeurs, et heureusement parfois qu'elles sont là ! Il vient de fêter ses 3 ans et a un vocabulaire français qui nous paraît bien développé. Il commence à se raconter tout seul des histoires de bagarres avec les chevaliers de son parrain, ou de train, ou de... Il se débrouille tjrs en chinois après ses 6 mois en école sino-anglaise l'année dernière. Par contre il maîtrise peu l'anglais. Mais bon, tout le monde ne peut pas être trilingue !

Aude quant à elle s'est vraiment très bien débrouillée avec ses ventes de vêtements en 2011. Elle et sa copine ont commencé à se faire une réputation auprès des expats de Pékin qui dépasse désormais la communauté française. Elles débutent donc 2012 avec de beaux espoirs et un site internet dans les toutes prochaines semaines. Elle a par contre une démotivation assez forte pour le chinois (je ne lui en veux pas...) car elle se débrouille déjà très bien. En plus de son business de vêtements, elle gère son ayi et son demi-chauffeur, en plus bien sûr de ses 4 enfants et de son mari. Bref, elle n'a pas le temps de chômer !

Quant à moi, heureusement que la Chine était le marché nucléaire le plus dynamique avant Fukushima, parce que c'est quand même drôlement difficile. Les dossiers avancent deux fois plus lentement en y mettant deux fois plus de force. Mais heureusement je ne travaille pas pour les réacteurs, car entre d'un côté Areva qui voulait en vendre deux de plus dès 2010 et qui continue de pousser à mort et de l'autre côté les autorités chinoises qui ont gelé toute nouvelle construction, c'est le grand écart ! Cela dit j'espère quand même réussir à signer 2 contrats en janvier, avant le nouvel an chinois. Mais quelle formation ! Les chinois sont vraiment des gros gros lourds en négotiation, n'hésitant pas, réunion après réunion, à demander pourquoi on ne peut pas accepter telle de leur demande. C'est épuisant, et on est bien évidemment moins percutant la 5è ou 10è fois, mais eux le sont de plus en plus. Il faut donc se reprendre et ne rien lâcher, tout en restant parfaitement cordial bien sûr, mais ferme. J'ai craqué une fois, une seule, mais ça m'a fait drôlement du bien et j'ai beaucoup relativisé les réunions suivantes. J'ai sans doute perdu un peu la face à ce moment, mais cela m'a aidé à prendre du recul et d'être du coup plus professionnel, et je pense prendre un peu plus de galons auprès de ce client. Moi qui n'aimait pas trop les vacances glandouille, je commence à y trouver beaucoup d'intérêt !

Assez parlé de nos amis chinois "mainland" et partons pour la chine "overseas", Hong Kong. Quelle ville ! Quel site ! Quelle activité ! Un vrai bout d'Europe et/ou d'US en plein coeur de l'Asie (il faudra qu'on aille voir Singapour ou KL un jour...). Des gratte-ciels en plein centre à faire palir New York, entouré de mer, de bras de mer et de vraies montagnes avec des treks super, de très belles plages, des iles isolées, une super météo, tout le monde ou presque parle anglais, pleins de touristes, des restos internationaux ! Bref, tout un pays sur une surface ridiculement petite. Loin mais alors très loin de notre Pékin qui nous semble tellement chinois, tellement froid et finalement tellement calme (à part ces énormes bouchons). Je ne rajouterai qu'une chose : si on vous propose un poste à HK, foncez, et habitez en dehors du centre pour profitez du côté "campagne".

On a logé chez des copains qui habitent Stanley (au sud de l'île de HK) et avons eu une jolie vue à notre réveil :

 P1050456

Puis direction Central, le centre de HK, et là ce n'est pas la même chose :

P1050481

P1050526

P1050479

P1050464

 P1050482

 P1050476

Un petit tour dans le quartier chinois tout de même, mais cela n'avait pas vraiment d'intérêt pour nous car très proche de ce que nous cotoyons tous les jours et voulions fuir :

P1050463

P1050467

Puis direction Kowloon, de l'autre côté de la baie, à bord du célèbre Star Ferry qu'on prend comme on prend le métro :

P1050502

P1050503

P1050510

P1050486

P1050493

Kowloon et son hôtel Peninsula, le plus chic :

P1050497

Puis retour à Central sur l'île de Hong Kong et ascension du "Peak". La montée en tramway est vraiment super, mais la queue peut être longue (nous n'avons attendu "que" 1h). C'est THE promenade à faire car on domine toute l'île de Hong Kong avec ses gratte-ciels d'un côté, sa nature déserte de l'autre, tout en étant au milieu de la nature. La descente à pied n'est pas forcément très reposante car c'est très pentue, mais cela permet de rentrer tranquillement dans HK et de pouvoir prendre son temps pour admirer ses différents gratte-ciels.

P1050521

 P1050531

P1050533

P1050556

P1050560

P1050561

P1050562

P1050565

P1050564

Et de nuit, c'est pas mal aussi :

P1050584

P1050589

Seule ombre au tableau, les Philippines, toutes employées en tant que nounou par les riches hongkongais et les expats, qui ont leur dimanche de libre, mais ne peuvent bien sûr pas retourner chez elles. Alors elles squattent tous les parcs et les endroits libres de HK :

P1050626

Puis avant notre départ, nous avons fait une balade dans le sud de l'île. Quand on vous dit que c'est la nature !

P1050594

P1050597

P1050598 

P1050603

 P1050607

P1050612

 Et pour finir en beauté notre séjour, un déjeuner sur la plage, surveillé comme à Malibu :

P1050624

 

 

 

 

 

Posté par dinechinaude à 11:15 - Commentaires [1] - Permalien [#]
02 janvier 2012

Pingyao

Allez, on continue et on poste un 2è message dans la foulée. Après notre weekend à Hong Kong, nous sommes partis à Pingyao avec mes parents. Nous sommes partis en train de nuit, et quelle aventure ! Heureusement, comme nous étions 8 nous avons pu louer deux compartiments entiers. Parce que là-dedans, ça fume sévère, ça picole et ça écoute de la musique. Qqs personnes avaient déjà un peu de mal à tenir debout à 21h, et pas seulement à cause du roulis... Et la paroi de notre compartiment n'était vite plus très hermétique aux cigarettes de nos voisins. Et finalement, les enfants sont tout à fait au format chinois, par contre pour Aude et moi c'était un peu plus dur, sans tenir compte du blanc plus que douteux de la literie. Enfin, on est ravi d'avoir fait cette expérience, mais aussi soulagé d'avoir fait un peu de voiture pour rentrer sur Pékin en TGV.

Pingayo se trouve dans le Shaanxi, à 700km au sud-est de Pékin. Il y a qqs années seulement, c'était la province qui produisait le plus de charbon. Inutile de mentionner la pollution là-bas et l'odeur très forte de charbon, car bien sûr on se chauffe principalement au charbon... C'est une des dernières villes de Chine à avoir conservé son mur d'enceinte en intégralité. Et on peut en faire le tour à pied, ce qui est bien commode pour éviter de se faire jeter par les taxis... Contrairement à Xian, elle a gardé à l'intérieur de ses remparts tout son côté médiéval. C'est assez sympa, toute la ville étant resté dans son jus avec des scènes de campagne malgré les millions de touristes (principalement chinois). La ville est principalement composée de très grandes et vieilles demeures qui ont été construites par de riches familles de marchands sous l'époque Ming et Qing (14e-18e siècle).

P1050668 

P1050663

P1050652

P1050640

DSC03139

P1050674

P1050708

P1050728

P1050729

P1050723

P1050721

P1050648

P1050794

Les enfants ont pu pleinement s'entraîner à l'art de guerre dans la maison du même nom :

P1050690

 P1050694

 P1050697

 P1050680

 Notre hôtel était à l'intérieur des remparts et donc d'époque également :

P1050741

Les enfants ont adoré notre grand lit, classique de l'époque :


Jean et Sophie jouent à Pingyao

 Et avons terminé notre périple par un très beau temple en pleine nature, aéré, ce que nous n'avions pas beaucoup vu en Chine jusqu'à présent. Une balade très agréable :

P1050805

P1050820 

P1050821

 

Posté par dinechinaude à 08:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 novembre 2011

Vietnam Nord

Nous sommes très en retard pour notre blog. Aucun article (ou presque) depuis la rentrée. Mea Culpa.

Comme vous l'aurez certainement compris, nous aimons bien la Chine mais nous aimons bien aussi partir un peu plus loin en Asie du Sud-Est. Nous sommes donc allés début Octobre (fête nationale chinoise) dans le Nord du Vietnam où nous sommes d'abord allés voir des amis de Washington à Hanoi, puis sommes allés dans l'incontournable baie d'Halong et enfin dans les hauteurs de Sapa au milieu des rizières. Tout cela en "naviguant" au milieu de deux queues de typhons qui ont fait d'énormes inondations aux Philippines. Mais nous avons réussi à préserver l'essentiel, une météo plutôt agréable à Halong.

Tout d'abord Hanoi. Ses petites rues et ses multitudes d'échoppes rendent le vieux Hanoi très vivant et très sympa, mais cela dit pas hyper excitant pour des personnes comme nous qui vivons déjà en Asie et avons plus ou moins la même chose à la maison. Non, ce que nous avons adoré à Hanoi est le ieux quartier français et toutes ces anciennes maisons coloniales, récupérées par toutes les ambassades ou presque :

 P1030169

P1030174

P1030181

P1030183

IMG_0158

IMG_0161

IMG_0163

IMG_0148

Mais on n'oublie pas qu'Hanoi est la capitale d'un pays communiste et on y retrouve la statue de Lénince (ces statues se font plutôt rares aujourd'hui), ainsi que le mausolée d'Ho Chi Minh, ou sa propagande ou son palais présidentiel :

 P1030176

 

P1030178

 P1030185

 P1030187

 

La baie d'Halong est un des endroits mythiques où presque tout le monde a eu envie d'aller un jour ou l'autre. Et c'est vrai que c'est réellement un paysage fascinant avec toutes ces petites montagnes karstiques plantées dans l'eau. Nous avons en plus réussi à ne pas faire le tour classique et donc à être bien tranquille. Et sur un bateau privé avec deux chambres, un capitaine, un guide et un cuistot, c'est le pied. Cela dit une nuit à bord était bien suffisant car côté sécurité il n'y a pas grand chose et avec Sophie qui a toujours envie de se promener... Nous avons en plus pu faire une sortie en canoe (un peu sportive avec le vent) et passer part plusieurs grottes débouchant à chaque fois sur une sorte de petit lac intérieur, complètement isolé, où nous avons même eu la chance d'apercevoir un singe, oui un singe, habitant donc sur une île qui ne doit pas faire plus d'un km carré.Ces grottes étaient vraiment super car soit large avec l'eau des pluies précédentes nous tombant agrébalement dessus, soit très étroites où il fallait slalomer.

 P1050253

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P1050227

P1050254

P1050270

Notre bateau :

P1050307

Les enfants se sont bien plus :

P1050211

P1050213

P1050269

Et partout il y a ces fermes à poisson, qui n'ont pas l'air toujours très frais :

P1050298

P1050302

P1050276

Et les plus belles :

P1050311

Nous avons ensuite poursuivi notre voyage vers la "baie d'Halong terrestre", plus au sud. Là nous avons du abandonner ne voulant pas passer 3h sur une barcasse sans aucune protection contre la pluie. Nous avons par contre pu visiter une superbe église qui ressemble très fortement à une pagode vietnamienne, entièrement en bois. Superbe !

P1050322

P1050337

Les enfants ont pu s'amuser à se faire peur avec quelques vaches en liberté.

 P1050365

Et nous avons fini notre périple dans les "Alpes tonkinoises", très proche de la frontière chinoise, et plus ou moins à mi-chemin entre Hanoi et Dien Bien Phu. Un super voyage en train de nuit que n'équivalait que l'hôtel que nous avions là-bas, fort heureusement avec une piscine intérieure fort utile vu la météo encore une fois peu clémente que nous avons eu (crachin la plupart du temps et température un peu fraîche car à 1500m d'altitude). Nous avons cependant fait une superbe promenade dans les rizières, dans une de ces vallées à 1500m d'altitude, rizières exploitées encore totalement à la main (notamment la séparation des grains) par des minorités locales, relativement coupées du reste de la vie vietnamienne.

P1050390

 P1050415

P1050388

P1050436

La récolte du riz se fait encore entièrement à la main :

P1050417

P1050423 

P1050405

P1050448

P1050438

P1050403

P1050397

P1050399

 

Un pays relativement enchanteur donc, avec une histoire très riche, notamment française, mais bien en retard par rapport à la Chine, où beaucoup de choses restent à faire, et toujours sous l'emprise d'un communisme certain. On y retourne à Nöel, mais dans le Sud !

Posté par dinechinaude à 15:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 octobre 2011

Nouvelles coordonnées

On vous parlera dans quelques jours de notre nouvel appart et de notre voyage au nord Vietnam la semaine dernière, mais en attendant, voici nos nouvelles coordonnées :

Julong Hua Yuan
bat 4 esc 4 apart 201
68 xinzhongjie/Gongtixilu
Beijing,100027, China

Fixe depuis la France +86 10 6553 9962
Cell AUDE depuis la France +86 1580 146 5340
Cell SEB depuis la France +86 1370 133 8527

 

Posté par dinechinaude à 16:45 - Commentaires [1] - Permalien [#]